Stabilisation des taux de crédit immobilier

Selon le courtier Cafpi, les taux des prêts immobiliers devraient rester stables.

Alors que les taux d’intérêt ont beaucoup remontés ces dernières semaines, il semble qu’ils amorcent désormais un mouvement de stabilisation. « Nous avons assisté à un réajustement à la hausse qui reste contenu à l’intérieur d’un tunnel de 50 points de base, indique Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en crédit Cafpi. Après avoir atteint un seuil historiquement bas de 2,90 % en octobre 2010, les taux ont retrouvé leur niveau du début de l’année 2010, soit 3,45 % en moyenne sur 15 ans ». Cette situation devrait, selon le courtier, perdurer du moins durant le premier semestre 2011, compte tenu du maintien de la politique de taux bas prônée par la Banque centrale européenne et des mesures prises pour rassurer les marchés financiers.

Durant le mois de janvier, les taux fixes des prêts immobiliers sur 10, 15 et 20 ans sont restés inférieurs de 25 points de base à ceux consentis un an plus tôt. « En janvier 2010, pour une mensualité de 1 000 euros sur 15 ans, un emprunteur pouvait souscrire un crédit de 137 980 euros. En empruntant aujourd’hui le même capital, il réduit sa mensualité de 17 euros. Et s’il décide de la maintenir à 1 000 euros, il augmente même sa capacité d’emprunt de 2 385 euros », calcule le courtier qui estime que « les conditions d’emprunt restent suffisamment attractives pour permettre à un grand nombre de candidats à l’accession de réaliser leurs projets, d’autant que le PTZ+ leur est plus favorable que l’ancien dispositif ». En conséquence, le volume des crédits immobiliers distribués devrait progresser et dépasser les 150 milliards d’euros réalisés en 2010.

(source : nouvelobs.com)